Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies.

Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent.

La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner.

Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Par exemple les tomates avec les poireaux, les oignons ou le persil.

culture

Les associations amies/ennemies

2 thoughts on “Les associations amies/ennemies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *